Jean 'Miss 403 EDWIN' - Taille 32W/32L (US)

PREMIUM • Jean 5 poches taille haute. Modèle 503Z.

Taille: 32W/32L

Couleur: Bleu brut 

État: Très bon

Marque: EDWIN (JP)

Composition: 100% coton

Détails: Made in Japan

PAF27
Occasion

40,00 €

1 Article
Attention : dernier article en stock !

- +

 
Fiche technique
Genre Femme | 女子 (Joshi)
Taille (Vintage) 32 (US) | 42 (FR)
 
EDWIN

Maison fondée en 1947 par M. Tsumeni, qui commença par importer des jeans d’occasion des États-Unis pour les laver, les réparer et les vendre en seconde main.

La maison est connue notamment pour ses toiles japonaises « selvedge », produites sur de petits métiers à tisser, dits à navette (90 cm au lieu de 150 cm dans la majorité de l’industrie mondiale), qui nécessitent un savoir-faire unique, pour un résultat d’une plus grande robustesse, grâce un savant mélange de fils de coton aussi, qui donnent des irrégularités. Le tissage est bien plus serré, le poids plus élevé. La productivité est bien moindre. Sa finition uniforme est renforcée sur les bords pour éviter qu'ils ne s'effilochent ou que la toile ne se déforme ou ne rompe. Le jean présente alors souvent liseré de couleur à l’intérieur, gage de qualité.

Le Japon ne développera les toiles selvedge qu’en 1951. Mais, chères et pas encore au niveau des toiles denim américaines, elles ne rivalisent pas encore avec celles-ci. M. Tsunemi tenta aussi d'importer des jeans neufs des U.S. à la fin des années 50, mais les toiles, beaucoup plus rigides que celles déjà portées, et susceptibles de rétrécir au lavage, n’arrivèrent pas à convaincre la clientèle japonaise. Ainsi, M. Tsunemi décida de créer sa propre toile denim, tentant d’améliorer la coupe, les délavages et la qualité.

En 1961, est né le premier véritable jean japonais EDWIN. Un nom simple, qui utilise les lettres du mot « denim » en les mélangeant et en inversant le M, qui devient W.

Dès 1963, Edwin fait son nid avec un titre flatteur: l’un de ses jeans - encore présent dans l’offre aujourd’hui - est considéré comme le plus solide du monde, avec une toile épaisse et lourde de 16 oz, grâce au tissage « Ring-Spun ».

Toujours en quête d’innovations, Edwin va inventer des lavages aujourd’hui encore incontournables : Dans les années 70, c’est la technique de délavage “Old Wash” qui voit le jour, reproduisant l’aspect d’un jeans déjà porté, dont les gens raffolaient. Puis, au cours des années 80, le « stone washing » (lavage à la pierre ponce) remportera un franc succès et sera copié par l’ensemble des marques de denim (cette dernière est aussi revendiquée par Marithé François Girbaud, le mystère demeure…).

Une autre belle invention à noter : le concept de « new vintage » (années 90), qui consiste à reproduire de façon artisanale les plus beaux délavages des archives de jeans seconde main, accumulés depuis les débuts de 1947. Ainsi, Edwin est devenue la marque de succès qu’elle est à ce jour, avec un positionnement pointu et premium, une recherche perpétuelle en termes de style et d’innovation, sans perdre de vue ses racines et son authenticité, son savoir-faire admiré, tout en proposant des jeans à des tarifs intéressants.

 
À propos

Les pièces de la section Vintage ont été chinées chez nos fournisseurs au Japon. Pour rappel ce sont des vêtements de seconde main, sélectionnés et contrôlés par nos soins. Il se peut qu’il y ait de légers signes du temps sur certaines pièces mais ils sont systématiquement notifiés en description.

 
Politique de retour

Les retours sont possibles pendant 15 jours et donnent lieu au remboursement du prix facturé pour les articles retournés.

Les frais de retour sont GRATUIT.

 
Aide & Contact

Notre Service Client se tient à votre entière disposition pour toute précision et réponse à vos questions. Cliquez ici pour nous contacter.

30 autres produits dans la même catégorie :

No products

To be determined Shipping
0,00 € Total

Check out